L’EXPÉRIENCE S’ACHÈVE…

Comment favoriser au mieux les apprentissages d’un enfant ?

Pour y répondre, nous avons imaginé en 2018 un cadre de travail à dimension humaine, un lieu agréable où pousser l’adaptation individuelle à son maximum, en fonction des besoins. Tout ce qu’il faut pour pratiquer la pédagogie comme un artisanat d’art, dans l’amour du travail bien fait.

Quel en est le bilan avec quatre années d’exercice (quatre, ça semble peu, mais nous avons eu le temps d’y méditer…) ? Comme dans le public où nous avons forgé notre expérience, rien n’est simple, mais de grandes lignes de force se dessinent.

Le monde actuel est plus que jamais traversé par beaucoup de fantasmes et de visions simplistes. Il a la prétention de mieux savoir et faire que celui d’autrefois, dans tous les domaines. On préfère le design suédois à bas prix qui ne tiendra pas une génération à l’ébénisterie issue d’un savoir-faire ancien et éprouvé. L’expertise, l’expérience, le travail ont moins de valeur que le feeling et les derniers concepts à la mode. L’éducation est devenue un service de consommation courante, une nouvelle industrie rendue encore plus aguichante à grand renfort de marketing. On vise les frustrations des parents au lieu des besoins réels des enfants. La tendance est au néo, au jetable et à la sous-traitance. On n’a jamais autant diagnostiqué, étiqueté, outillé et aussi peu remédié en profondeur. Les emballages et labels rassurent à peu de frais en dispensant de se poser les bonnes questions.

Or la transformation éducative d’un enfant ne se fait pas d’elle-même. Elle relève au contraire d’une alchimie complexe, de beaucoup d’attention et de travail. Tous les concepts à la mode font oublier l’essentiel : la nécessité d’une exigence éducative forte. Rien ne se fait en la matière sans pugnacité et sans témérité. Rien sans une attention et un travail de tous les instants. De la part de toutes les parties prenantes, famille comprise… Et les problèmes non réglés chez les adultes sont grossis et renvoyés par les miroirs que sont les enfants. La réussite des enfants passe donc aussi par la transformation permanente des parents et éducateurs. Elle nécessite remise en question et rupture, déconstruction et reconstruction. Il faut accepter d’être bousculé et savoir se faire violence en cas de besoin…

On comprend donc qu’une école de qualité ne se décrète pas sur papier glacé. Elle peut au contraire rapidement se gripper. Il y a tous les jours mille petites raisons pour que ça arrive. Surtout dans un petit groupe, où tout est amplifié. Ce qui est faisable s’éloigne alors de l’ambition initialement partagée avec la famille, un fossé se creuse, invisible. Et même si on peut l’expliquer par l’air du temps, le compte n’y est plus. Pour ces raisons, notre projet s’arrête en juillet 2022, en gardant la satisfaction d’avoir fait au mieux et la gratification de ce qui a réussi. Merci à toutes les familles qui ont partagé cette aventure.

DEUX PROFESSIONNELS PASSIONNÉS

Muriel, professeure des écoles depuis toujours, est experte dans les apprentissages fondamentaux, la remédiation pédagogique et l’individualisation des parcours. Rien de plus gratifiant pour elle que de voir progresser ses protégés.

Benoît, HP touche-à-tout, a lui aussi exercé au primaire et dans tout ce qui tourne autour de la formation : le périscolaire (en association), le secondaire (comme principal/proviseur adjoint en collège et lycée), le supérieur (enseignant en école d’ingénieurs), la formation professionnelle (pour les entreprises) et l’armée (comme aspirant puis réserviste).

À eux deux ils cumulent un demi-siècle de terrain. De leur passion commune pour l’apprentissage est né ce projet d’école alternative en phase avec l’idéal de vie et les convictions qu’ils ont développés.

NOS CONVICTIONS

Notre expérience de la formation auprès des enfants et des adultes alliée à une vision plus globale et respectueuse du monde nous a transformés. Voilà pourquoi ce projet permaculturel d’éducation.

L’enfant est un être vivant

 L’enfant est naturellement enthousiaste et créatif. Notre ambition consiste à favoriser cette spontanéité dans le respect du cadre et du groupe, à développer les talents innés et naturels de chacun(e) tout en travaillant sur ses faiblesses. En explorant toutes les formes de pratiques et de savoirs, nous le préparons à tous les possibles. En l’accompagnant avec bienveillance dans sa zone d’inconfort, nous lui permettons de grandir et de s’épanouir pleinement tout en soignant sa relation au monde.

L’enfant apprend en faisant

L’enfant apprend mieux quand il manipule, joue, expérimente, peut faire et refaire à son rythme tout en se trompant. Il devient plus autonome quand il peut donner sens à ce qu’il fait, s’évalue lui-même, quand il apprend à ses pairs ou apprend d’eux. Le temps que nous nous accordons pour avancer ensemble, l’environnement stimulant que nous proposons et les outils adaptés à ses potentiels et besoins sécurisent son parcours.

L’enfant s’ancre dans le quotidien

Le développement de l’enfant est d’autant plus harmonieux que les apprentissages ne sont pas poussés artificiellement, mais tirés de toutes les situations de la vie réelle, de son environnement immédiat, au plus proche de sa nature profonde, de ses projets, envies ou besoins spécifiques. Savoir prendre le temps et accepter de ralentir quand c’est nécessaire ou de donner plus si besoin permettent d’inscrire chaque progression dans la durée en construisant de solides racines.

Le chef d’orchestre

L’adulte, avec son coeur et son expertise, repère par une observation attentive les prédispositions de l’enfant et lui permet de les faire fructifier au mieux. Il met à disposition un cocktail fait maison, riche et stimulant, le plus à même de le faire progresser. Il le conseille et l’accompagne dans ses apprentissages. Il veille à la sécurité des enfants, la beauté et la chaleur du cadre, entretenant au mieux l’enthousiasme et le plaisir d’apprendre, seul et avec d’autres.

NOTRE PÉDAGOGIE

Respecter l’enfant dans sa globalité, c’est tenir compte du contexte général, de ses besoins, rythmestalents et limites pour permettre à sa personne de se développer au mieux et dans son intégralité. Ceci en conjuguant tempo, bienveillance, rigueur et exigence.

Apprendre c’est utiliser tout ce qui émerge pour voir, entendre, analyser et comprendre en faisant des liens, en essayant encore et encore pour progresser, même si c’est parfois long, difficile ou qu’on se trompe. De quoi être autonome et capable de s’adapter à toutes les situations de la vie.

Respecter le tempo, c’est accepter les hauts et les bas, avoir des temps individuels et collectifs d’exploration et de renforcement, en autonomie et en coopération, en cherchant sans cesse à développer des fonctions exécutives performantes utiles pour toute la vie.

Nous nous inspirons des dernières recherches et de pratiques éprouvées pour innover. Selon nous, il n’y a pas d’approche unique et définitive, au contraire : nous faisons notre miel de la diversité des sources et de ce que nous apprenons chaque jour, en toute humilité, sur le terrain.

UNE ORGANISATION SIMPLE ET PROFESSIONNELLE

Le groupe est constitué d’une dizaine d’enfants des cycles 2 et 3. Chaque personne est unique, avec ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses. Comme dans la nature, la magie du groupe réside dans la richesse des interactions et des complémentarités qui unissent ses membres. Notre effectif réduit laisse assez d’espace vital à chacun garantissant une certaine qualité de vie et la possibilité de proposer du sur-mesure. Ainsi, toutes les explorations sont facilitées : dedans-dehors, ensemble ou en autonomie, dans tous les domaines, à tout moment.

Enseignants-parents expérimentés et complémentaires, nous seuls, Muriel et Benoît, assurons l’encadrement. Attentifs aux dernières recherches et meilleures pratiques, nous nous formons et innovons depuis toujours, persuadés que rien n’est jamais acquis ou figé, et que personne n’a la science infuse. Pour mieux penser hors du cadre, nous nous nourrissons aussi d’expériences et d’influences parfois très loin de l’éducation. Selon nous, pour  avancer dans la vie il faut apprendre, et donc devenir de plus en plus humble en se remettant chaque jour un peu plus en question. Nous transmettons également cette philosophie de vie aux enfants.

L’école comprend 150 m2 d’espaces verts de plain-pied (dont un potager pédagogique) et une salle de 50 m2 incluant une cuisine équipée. Nous disposons par ailleurs de nombreuses ressources pédagogiques, matériels et collections dans tous les domaines (activités physiques et sportives, arts, bricolage, histoire, sciences, mathématiques, lecture…).

Notre école est ouverte sur le monde : nous faisons régulièrement des sorties et visites à la découverte du patrimoine vivant, culturel et historique. Nous nous rendons au fort Kléber tous les jours ; ses arbres et sa ferme-refuge sont à deux pas. Par ailleurs, nous explorons et jouons dans l’écosystème tout proche de la Bruche sauvage chaque semaine.

Les contenus abordés sont conformes aux programmes et instructions officiels et nous sommes contrôlés par l’État. Nous visons l’excellence dans la maîtrise du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture (SCCC), afin de permettre à tout moment la poursuite d’études dans toute autre école ou collège. L’apprentissage des langues (anglais, allemand) se fait de manière accessoire dans le cadre des activités et projets.

Nous mettons en oeuvre des trésors de pédagogie, mais l’expérience nous montre qu’il est inutile de vouloir tirer sur l’herbe pour la faire pousser mieux ou plus vite et que nous ne pouvons pas tout régler. Chaque enfant mûrit à son rythme en fonction de sa personne, de son histoire et de ce que nous proposons. Il se peut que l’alchimie ne fonctionne pas, c’est aussi cela faire preuve d’humilité.

Les repas sont tirés du sac ou ponctuellement confectionnés sur place une fois par semaine dans le cadre des activités pédagogiques. La scolarité se déroule sur 4 jours (lundi, mardi, jeudi, vendredi), selon un volume horaire global identique à celui de l’école publique, de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 (accueil dès 8h45). Un accueil périscolaire est assuré de 8 à 9h, 12 à 13h30, 16h30 à 17h30. Congés scolaires selon le calendrier de la zone B.

Les frais d’écolage sont  fonction des revenus : de 2800€/an(QF<721) à 4600€/an(QF>1540), et 3700 entre deux. Notre école ne perçoit aucune aide et ne dispose pas de système de bourse. Même si nous cherchons à travailler dans la durée, vous pouvez quitter l’école à tout moment, sans préavis et sans frais : c’est notre garantie qualité.

NOTRE QUOTIDIEN

Quelques images valent mieux que mille mots.

Animation accueil
Image non disponible
Image non disponible
Notre école...
Une école élémentaire
d'inspiration
permaculturelle
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Nous avons imaginé
et construit
un environnement
chaleureux
et verdoyant,
Image non disponible
sécure
et bienveillant
Image non disponible
qui offre aux enfants
toutes les possibilités
d'apprendre
naturellement
De la lecture
aux sciences,
des mathématiques
aux arts
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Nous mutiplions
les possibilités
d'interactions
d'échanges
d'expériences
de rencontres
de découvertes
Animation accueil
Image non disponible
Image non disponible
Notre école...
Une école élémentaire
d'inspiration
permaculturelle
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Nous avons imaginé
et construit
un environnement
chaleureux
et verdoyant,
Image non disponible
sécure
et bienveillant
Image non disponible
qui offre aux enfants
toutes les possibilités
d'apprendre
naturellement
De la lecture
aux sciences,
des mathématiques
aux arts
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Nous mutiplions
les possibilités
d'interactions
d'échanges
d'expériences
de rencontres
de découvertes